Les 4 principales causes d’une mauvaise alimentation?

mauvaise-alimentation-hamburger

L’organisme humain peut être endommagé par 4 causes alimentaires. Voici les 4 principales causes d’une mauvaise alimentation selon la diététique chinoise :

  • La prise de repas à des heures irrégulières
  • L’ingestion d‘aliments de mauvaises qualités
  • La consommation excessive de certains types d’aliments sans modération
  • L’ingestion d’une quantité inadéquate de nourriture

La prise de repas à des heures irrégulières

Prendre des repas à n’importe quelle heure de la journée est la première cause d’une mauvaise alimentation. Manger à des horaires régulières est un aspect important de la diététique chinoise. Ceci permet au corps de s’adapter à un rythme alimentaire et de le préparer à faire le plein d’énergie au moment de la prise des repas. Manger à des heures irrégulières peut provoquer à terme des déséquilibres au niveau du système rate-estomac. L’affaiblissement des organes peut provoquer un affaiblissement des organes et fragiliser l’énergie et le sang dans l’organisme. Le manque de nourriture, causé par une trop faible absorption, à des jeûnes ou régimes amaigrissant peuvent provoquer des carences. Il faut rappeler que le principe du jeûne est bénéfique à condition que la personne n’ait pas de déficience dans certaines catégories alimentaires.  Le corps avant la purification par le jeune doit avoir fait le plein en énergie. La recharge en énergie se fait par le repos et également par la consommation d’aliments appropriés.

L’ingestion d‘aliments de mauvaises qualités

Manger des aliments de qualité médiocre est la deuxième grande cause d’une mauvaise alimentation. La qualité des aliments peut être altérée par des conservateurs, produits chimiques, pesticides ainsi que par des procédés de synthèse. La diététique chinoise nous enseigne que les êtres humains, en tant qu’êtres issus de la nature, doivent s’alimenter en produits naturels. Ainsi, la consommation de produits transformés ou traités artificiellement peut avoir des impacts négatifs importants sur la santé. De plus la prise de médicaments injustifiée sur une longue période peut être vue comme une consommation impropre en médecine chinoise. Par exemple, la prise de cortisone altère le yin du corps selon la MTC. Et la prise d’antibiotique à forte dose fragilise le système digestif ( en particulier le Yang des organes).

L’ingestion d’une quantité inadéquate de nourriture

Manger en trop grosse quantité est la troisième cause de mauvaise alimentation. Suite à  la seconde guerre mondiale, le reflexe en Occident est s’alimenter de façon plus que nécessaire. La plupart des gens se nourrissent de façon excessive. La quantité de personnes en situation d’obésité au Etats-Unis est une bonne illustration de cette tendance alimentaire. L’excès est variable en fonction de la quantité de digestion possible selon les individus. Tout excès dans l’alimentation a pour conséquence de bloquer la circulation énergétique.

La plupart des individus mangent lorsqu’il est l’heure de passer à table au lieu de manger lorsqu’ils en éprouvent le besoin. D’après la diététique chinoise, ceci est une erreur. Nous avons dit précédemment que nous devions manger à des heures fixes. Toutefois le plus important est de se nourrir lorsque notre corps en ressent le besoin, sous peine de fatiguer et saturer notre système digestif. Il faut être ainsi à l’écoute de son organisme afin de consommer la quantité d’alimentation nécessaire en fonction du besoin.

Si l’organisme ingurgite une quantité trop importante d’aliments, le moteur se fatigue. Une grosse voiture consomme plus de carburant qu’une petite. Cela est tout aussi vrai pour l’espèce humaine.

Chez les adultes, une suralimentation chronique entraîne une stagnation de l’énergie et du sang dans l’estomac et les intestins. Cette stagnation va favoriser l’apparition de chaleur et d’humidité dans l’organisme.

Un autre phénomène néfaste, pourtant fréquent dans l’alimentation moderne, est l’alternance entre l’excès et la restriction. Cette tendance touche énormément les femmes qui portent une attention particulière à leur ligne et qui sont de grandes consommatrices des derniers régimes à la mode. Toutefois ces changements brusques d’alimentation contribuent à l’affaiblissement du système digestif.

La consommation excessive de certains types d’aliments sans modération

La consommation immodérée d’aliments yin comme les crudités, l’eau, l’eau gazeuse, les fruits et les crèmes glacés peut affaiblir le yang de la rate et favoriser la venue de mucosités dans le foyer moyen.

A long terme, cette faiblesse peut se se développer et impacter le yang des reins. Des symptômes tels que la diarrhée, la frilosité, les douleurs abdominales ou oedèmes peuvent alors apparaître.

La consommation excessive d’aliments sucrés nuit à la rate et favorise la production de mucosité et humidité dans le corps. Des symptômes tels que des distensions abdominales, des difficultés respiratoires, de la fatigue mentale ou physique pourront alors faire surface.

Un excès d’aliments de nature chaude tels que les épices, le piment, l’alcool, la viande de bœuf, le mouton, le sucre provoque de la chaleur et du feu au niveau de l’estomac et du foie. Des symptômes comme la bouche amère, des douleurs épigastriques, de la soif, l’odontalgie ou des gingivites peuvent se manifester.

La consommation excessive d’aliments gras tels que les viandes grasses, les laitages, le fromage, les sauces, la crème, les cacahuètes, les fritures, contribuent à l’affaiblissement de la rate et, de ce fait favorisent l’accumulation de mucosités et d’humidité vers le foyer supérieur. Cela encrasse le poumon. Des symptômes tels que les sinusites, bronchites ou les maux de tête peuvent survenir. Des stagnations anciennes d’aliments ou des excès de sucre favorisent le développement de la chaleur interne et des lésions suppurantes au niveau des chairs superficielles (furoncles, abcès, peau à boutons, suppuration, peau grasse, kystes).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *