Cordyceps Sinensis : champignon tibétain de la vitalité et de la longévité

couple-longévité-libido

Peu connu  encore du grand public, le Cordyceps  est un champignon possédant d’immenses vertus. Issu des hauteurs de l’Himalaya, au Tibet, ce champignon est utilisé dans la médecine traditionnelle chinoise  et tibétaine depuis plusieurs milliers d’années. Il  s’utilise traditionnellement afin de fortifier l’organisme. Il s’emploie également pour ses vertus aphrodisiaques ce qui lui vaut le surnom de «Viagra de l’Himalaya». Il est considéré comme une panacée.

Cordyceps Sinensis, qu’est-ce que c’est ?

Le Cordyceps est un champignon récolté essentiellement au Tibet. Son nom tibétain est «Yarsagumba». Le nom scientifique du champignon est «Cordyceps Sinensis».

Le cordyceps a comme particularité de venir parasiter la larve de chenilles vivant sous terre portant le nom scientifique de Hepialus. Lors de sa période de croissance au printemps, le champignon pousse dans le corps de la chenille jusqu’à l’envahir en intégralité finissant par la tuer. C’est lors de ce processus de momification de la chenille que le champignon sort de terre pour prendre une forme longiligne de couleur brune.

La cueillette du champignon doit se faire au moins 10 jours avant sa maturité afin de bénéficier de ses propriétés thérapeutiques. Il est ensuite lavé, puis séché avant d’être réduit en poudre.

Sa composition montre une richesse en protéines, polysaccharides, stérols végétaux, acides aminés ( guanosine, thymidine) et minéraux (zinc, manganèse ..) et vitamines ( B1, B12 , B2 ). Il contient en particulier du D mannitol ( acide cordicepique ) aux propriétés diurétiques , antioxydantes et anti tumorales .

Le Cordyceps se consomme habituellement sous forme de complément alimentaire, en gélules ou comprimés.

Histoire et origine du Cordyceps

tibet-paysage-sauvage

Le cordyceps est connu et utilisé dans la médecine traditionnelle tibétaine et chinoise depuis plusieurs milliers d’années. Les tibétains ont fait la découverte des bienfaits de ce  champignon en constatant que leurs yacks avaient plus de vigueur lorsqu’ils consommaient  le Cordyceps .

Rare et précieux, le Cordyceps était à l’origine réservé aux Dalaï Lama et aux l’Empereur de Chine. Autrefois, sa récolte  était autorisée uniquement aux soldats, afin d’empêcher les paysans d’en faire commerce.

Il a  gagné une renommée mondiale dans les années 1990 quand des athlètes chinois, ayant gagné des records mondiaux d’athlétisme, ont révélé qu’ils consommaient ce champignon.
il est enregistré dans la pharmacopée chinoise depuis 1960 et son utilisation a augmenté de manière considérable à la suite de l’épidémie de S. R A. S. (syndrome respiratoire aigu sévère )

Aujourd’hui face à l’explosion de la demande de nombreux pays asiatiques, le champignon est récolté par une grande quantité de paysans tibétains et chinois. La culture sous serre du champignon s’est également développée dans les pays Occidentaux afin de répondre aux nouvelles exigences du marché en termes de volume et de qualité.

Le Cordyceps dans la médecine traditionnelle chinoise

cordyceps-medecine-chinoise-tonique-qi

Il fait partie du » trio impérial « avec le Ginseng et le Ganoderma reishi avec lesquels il constitue une synergie tonique, immunostimulante et aphrodisiaque

Le Cordyceps est un tonique du Qi. Son action fortifiante sur le Rein, permet de renforcer l’énergie vitale et stimuler le Yang. Il est connu pour apporter de la vitalité, lutter contre la fatigue, améliorer la libido ainsi que les performances sexuelles. En cela ses effets sont comparables à ceux du Ginseng.

Il est aussi bénéfique pour le Qi du poumon. Il est utilisé depuis des millénaires dans cette indication.  Il apaise l’asthme, la toux, soulage les infections respiratoires e »t dissout les glaires ».

Les chinois ont pour habitude de consommer le Cordyceps soit sous forme d’infusion ou décoction avec du thé, ou bien incorporé à des plats (canard farci).

En dehors des pays asiatiques,  il se consomme sous la forme de gélules végétales.

On le recommande  en synergie avec le Reishi et le Ginseng lors des périodes de grande fatigue. de convalescence de maladie infectieuse, après une intervention chirurgicale, après une chimiothérapie.

Les bienfaits du Cordyceps 

De nombreuses études scientifiques ont été réalisées permettant d’évaluer les propriétés pharmacologiques du champignon.

Meilleure résistance à la fatigue et au stress

Le Cordyceps donne du tonus à l’organisme. Il est indiqué dans les syndromes de fatigue chronique,  si difficiles à soigner. Il  améliore les capacités de résistance au stress. Il appartient à la catégorie des plantes adaptogènes, améliorant les capacités de l’organisme à se défendre contre les agressions extérieures, que celles-ci soient virales, environnementales (bruit, pollution  atmosphérique, aux ondes électromagnétiques) ou émotionnelles.

Selon cette étude menée par des chercheurs de l’université de Pavie sur des cyclistes, la prise de  Cordyceps en gélules associée au Reishi Ganoderma permet d’augmenter la résistance des coureurs à l’effort. Cette supplémentation nutritionnelle en champignons médicinaux permettrait de protéger les sportifs contre le surentraînement.

Effets anti âge  

Il a une action antioxydante ( il améliore l’activité de la S.O. D , de la superoxy-dismutase ) et diminue le stress oxydatif . Une étude a montré l’amélioration des syndromes du vieillissement  après administration d’extrait aqueux de Cordyceps . ( diminution de la fatigue , amélioration de la mémoire et meilleure fonction sexuelle )

Amélioration de la fonction rénale

Il protège les reins des effets  secondaires toxiques des médicaments chimiques, ce qui le rend particulièrement indiqué aux personnes âgées, souvent polymédicamentées.

Amélioration du système immunitaire

De nombreuses études ont pu mettre en évidence les capacités immunostimulantes du Cordyceps ainsi que son activité anticancéreuse.

Il a par ailleurs une action anti-inflammatoire  

Selon cette étude de l’université de Tsing Hua à Hsinchu, le cordyceps permettrait de diminuer les effets secondaires de la chimiothérapie.

L’amélioration de la libido masculine et des performances sexuelles

Les effets bénéfiques du Cordyceps sur l’activité sexuelle ont été montré à plusieurs reprises.

Une étude américaine conduite dans l’université de médecine de Stanford a pu mesurer l’influence du champignon sur le taux de testostérone chez un groupe de patients souffrant de troubles de l’érection.

Les résultats (publié dans “the journal of complementary and alternative medicine”) ont permis de conclure que les individus ayant consommés des extraits de cordyceps avaient observé une meilleure capacité d’érection.

Une autre étude conduite par l’université Mahidol en Thaïlande a pu mettre en évidence les effets bénéfique du champignon pour lutter contre le dysfonctionnement sexuel chez l’homme et la femme.

Posologie du Cordyceps

On conseille une gélule avant les 3 repas pendant 1 mois, ou 3 semaines par mois, pendant 3 mois.

Contre-indications

Il n’y a aucune contre-indication à la prise de Cordyceps.

Par précaution toutefois, on le contre-indique chez les femmes enceintes et allaitantes ainsi que chez les personnes sous anticoagulant .

Relecture scientifique Dr D. GEORGET TESSIER , phytothérapeute ( DU ) , acupuncteur ( D U . ) 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *