4 notions essentielles en astrologie chinoise

pleine-lune-éclairée-astrologie

Afin de comprendre les bases en astrologie chinoise, il est important d’aborder quelques notions essentielles à la cosmologie chinoise. La cosmologie est la science des lois de l’univers et de sa formation. Les origines de la cosmologie chinoise remontent à la nuit des temps. Cependant c’est sous le règne de l’empereur mythique Huang Di au troisième millénaire avant J.C que l’astrologie chinoise obtint ses lettres de noblesse. Proche de la numérologie elle avait pour fonction de prédire le bon moment pour effectuer les actes importants de la vie.

Dans les recherches en astrologie chinoise il est donc important de prendre en compte les principes cosmogoniques sous-jacents. Voici les 4 notions fondamentales à l’astrologie chinoise que nous allons aborder :

  • L’homme dans l’univers.
  • Le concept du Yin et du Yang
  • Le concept des cinq Eléments
  • Le caractère cyclique de toutes les mutations de l’univers

L’homme dans l’univers

Contrairement à nous occidentaux, les chinois ne conçoivent pas l’homme comme une entité autonomie. Les hommes n’ont pas vocation à devenir « maîtres et possesseurs de la nature », selon le passage du Discours de la méthode de René Descartes. Dans la pensée chinoise, c’est en suivant les lois de l’univers que l’homme trouve son salut. En revanche, lorsqu’il enfreint ces lois, il court à sa perte et risque de trouver le malheur.

Voici quelques citations afin de mieux comprendre la pensée chinoise : 

  • « L’idéal est l’indifférence du surhomme, qui laisse tourner la roue cosmique» (Tchouang Tseu).
  • « Le sage ne cherche pas à connaître le ciel» ( Sun Tzu).

En chine dans le langage courant, on remplace souvent les mots « Macrocosme» ou « Univers» par les mots « Ciel» ou « Ciel-Terre ».

Pour les chinois, l’idée d’un dieu créateur tout puissant, créateur de l’univers, n’existe pas. Ce dieu pour eux est le Ciel. L’astrologie chinoise, dont l’objet est l’étude de la destinée de l’homme, souscrit tout à fait à cette conception cosmologique. C’est pour cela que la compréhension de l’astrologie chinoise est indissociable d’une compréhension des principes de la cosmogonie chinoise.

Le concept du Yin et du Yang en astrologie chinoise

Introduction à la notion du Yin et du Yang

Le concept du Ying et du Yang est sous-jacent à tous les phénomènes de la vie en Chine. Ce concept est donc également un fil conducteur dans les sciences divinatoires en général et en astrologie en particulier.

Le Yin et le Yang sont des catégories complémentaires inhérentes à la nature qui par leurs échanges dynamiques avec l’univers animent le vivant et le régulent sur terre.

Les chinois ont ainsi réalisé une classification d’un grand nombre de choses en fonction de leur qualité cosmique Ying ou Yang.

Nous observons que l’acuponcture ainsi que la macrobiotique s’opère également sur la base de cette classification. Le Yin est associé à la femme et le yang à l’homme. Les nombres impairs sont Yang et les nombres pairs sont Yin. Ces distinctions sont d’une grande importance dans la composition puis l’interprétation des thèmes astraux.

Voici deux exemples afin d’illustrer cette situation :

  • Un homme (Yang) qui nait une année du tigre ou du rat (années impaires- Yang) aura dans son thème astral une qualité cosmique cohérente. Lui-même et son année de naissance étant tous les deux régis par des principes Yang, cette personne aura davantage de chance d’être bien dans sa peau. Elle sera dépourvue de contradictions intérieures importantes. Mais elle risque aussi d’avoir des réactions impulsives et des comportements entiers.
  • En revanche, un homme née une année de buffle ou de chat (année pairs – Yin) aura la réputation d’avoir une qualité cosmique incohérente. En effet, étant de nature Yang et née une année Yin, ils sera animé par des principes contraires. On peut donc prévoir que cette personne sera davantage mal à l’aise et aura des problèmes d’intégration. Mais il aura aussi l’esprit fin et subtil.

Les influences du Ying et du Yang

Le Yin ou le Yang est conféré à chaque individu, ce qui lui confère une qualité cosmique positive ou négative. La qualité cosmique doit avoir une influence déterminante sur l’individu ou la chose qui la porte. Elle peut entraîner la bonne fortune ou la mauvaise fortune, la chance ou la malchance.

Le Yin et le Yang sont en interaction permanente, agissant perpétuellement l’un sur l’autre comme le froid et le chaud, l’ombre et la lumière.

En connaissant ces principes, l’astrologue peut donner des conseils utiles à ses clients. Un de ses clients souffrant d’excès de Yin, il pourra lui conseiller de favoriser le développement du principe Yang chez lui. Dit autrement, il va lui conseiller de se méfier de ses penchants à la paresse, à l’introspection, d’éviter les climats trop humides, venteux ou froids. D’autre part il faudra habiter dans une maison ensoleillée, faire du sport, manger des aliments Yang, voyager, sortir fréquemment, avoir l’esprit ouvert, se conduire de façon rationnelle. Le praticien devra identifier si la personne souffre d’un excès ou manque de Yin ou de Yang chez elle à telle ou telle période de sa vie.

Une autre caractéristique des énergies Yin et Yang est leur alternance : elles se succèdent à tour de rôle comme le jour et la nuit selon des principes définis.

Le concept des éléments

Le nature des éléments

De la même façon que les protons et les électrons, agissants les uns sur les autres pour donner naissances aux atomes, le Yin et le Yang se combattent constamment pour faire surgir du néant tout ce qui existe. Tout comme les atomes, les éléments se détruisent et se régénèrent sans arrêt. Pour mieux comprendre ces représentations un peu abstraites nous avons attribué à chaque élément des symboles pris dans la nature : le bois, le feu, la terre, le métal, l’eau.

Il faut se garder d’attribuer une signification trop littérale à chaque élément. Il s’agit avant tout des cinq éléments représentant les constituants fondamentaux de la matière.

A chacun de ces cinq éléments correspond une catégorie de choses existant dans la nature. Voici une illustration de ces catégories.

Chaque individu et chaque chose appartenant à la catégorie d’un des cinq éléments est censé agir et réagir de la même façon que cet élément.

Quelques exemples :

  • Si par exemple nous rencontrons une personne comprenant des éléments Feu et bois. Nous savons qu’il existe un ordre de production : le bois produit le feu. Nous pouvons d’or et déjà prédire des bonnes choses pour cette personne.
  • En revanche une personne comprenant des éléments feu et eau, nous savons qu’il existe un lien d’annihilation en les deux : l’eau annihile le feu. Nous devrons mettre en garde le sujet contre des potentiels déboires ou malchances.

L’évolution cyclique de l’univers 

Les ordres de production et destruction des éléments s’apparentent chacun à des cycles et non pas des successions linéaires. D’après la cosmogonie chinoise il en est de même des mutations à l’œuvre dans l’univers : une chose se transforme en une autre puis une autre puis revient à son état initial. C’est ainsi que nous retrouvons ici un des postulats de la science moderne, à savoir la célèbre phrase de Lavoisier : « Rien ne se perd, rien ne se crée tout se transforme ».

Sur le plan astrologique la notion de cycle se manifeste en permanence. Le cycle du zodiaque chinois, constitué de douze années représentées par des animaux est le cycle le plus connu. Les secteurs d’intérêt de la vie humaine sont aussi un cycle. Le cycle des secteurs d’intérêt est le suivant : Personnalité-Parents -Ancêtres-Possessions-Travail-Entourage-Vie Sociale-Santé-Finances-Progénitures-Amour-Collatéraux-Personnalité-Parents… Si une année comporte des éléments positifs ou négatifs concernant le secteur de la personnalité, l’année suivante est censée impacter le secteur Parents et ainsi de suite.

Nous ne chercherons pas ici à chercher le bien fondé de ces notions de cyclicité. Cependant c’est ainsi que les pratiques divinatoires chinoises fonctionnent, en accord avec les principe de la cosmologie chinoise. Il est intéressant de remarquer que les principes de la cosmologie chinoise se rapprochent des dernières découvertes de la physique quantiques.

Conclusion

L’astrologie chinoise s’appréhende au moyen de 4 concepts issus de la cosmologie chinoise. Selon le concept de l’homme dans l’univers, les être humains trouvent leur salut en suivant les lois de l’univers. L’homme, loin d’être une entité indépendante et autonome, est un être relié au monde et en interaction avec celui ci. De plus tout est régi par les interactions perpétuelles du Yin et du Yang, principes à l’origine de toute création. Le concept des cinq éléments permet lui de mieux saisir les résultats des interactions Yin-Yang perpétuelles. Enfin le processus de création-destruction des éléments se déroule de façon cyclique.

Découvrez les secrets de votre signe astrologique chinois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *