Apithérapie et médecine chinoise : 5 trésors de la ruche pour se soigner grâce aux abeilles

abeilles-pollen-fleurs-lavandes

Longtemps ignorée parmi les médecines douces, l’apithérapie est un véritable trésor pour la santé et le bien-être. Les produits de la ruche connaissent depuis une trentaine d’années un véritable engouement auprès du grand public. Ils font l’objet également de nombreux travaux et recherches en médecine et pharmacie. 

Le miel, la propolis, la gelée royale, le pollen et le venin de l’abeille sont présents dans la pharmacopée chinoise depuis des milliers d’années pour le traitement des maladies et le maintien de la santé. Ces produits ont comme caractéristique de s’inscrire dans la logique thérapeutique propre à la MTC de restauration de l’énergie vitale dans l’organisme. Très appréciés pour leurs bienfaits sur les défenses naturelles, ils s’intègrent également à l’approche à la fois curative et préventive développée en médecine chinoise.

Qu’est ce que l’apithérapie ? 

L’apithérapie consiste en une utilisation thérapeutique des produits de la ruche tels que le miel, le pollen, la cire, la propolis et le venin d’abeille. Cette pharmacopée naturelle est connue et utilisée depuis des années pour conserver et renforcer la santé des êtres humains et des animaux.

Sous la Grèce Antique,  400 av. J.-C Hippocrate prescrivait déjà des pommades à base de miel dans le traitement de certaines plaies. 

Aux environs de l’an 1000, le médecin, philosophe et alchimiste arabe Avicenne évoquait dans ses ouvrages les propriétés cicatrisantes et antalgiques de la propolis. 

Aujourd’hui les produits de la ruche sont utilisés dans de nombreux hôpitaux du monde entier.

En France, on utilise dans les hôpitaux des pansements au miel pour les plaies de cicatrisation difficile  , plaies des diabétiques et escarres .  Un chirurgien digestif du CHU de Limoges, le Pr Bernard Descottes, utilise des  pansements  faits  de miels de thym ou de lavande dans son service, contre les plaies infectées. « À l’hôpital Georges-Pompidou, à Paris, des médecins en chirurgie ORL trempaient les canules de trachéotomie dans du miel pour éviter les infections chez les personnes cancéreuses immunodéprimées ». Depuis, les pansements au miel ont été adoptés par de nombreux établissements français selon le protocole du docteur Becker .

abeille-pollen-fleurs-butinage

L’apithérapie dans la pharmacopée chinoise 

En Chine le premier ouvrage à faire référence aux produits de la ruche est le Classique de la matière médicale du laboureur céleste, rédigé par l’Empereur mythique et grand herboriste Shen Nong (2800 av.J-C). Cet ouvrage préconisait notamment l’utilisation de la cire d’abeille et du pollen dans le traitement de certaines maladies et pour renforcer la santé.

Sous la Dynastie Han en Chine, un médecin du nom de Zhang Zhong Jing met au point des suppositoires à base miel comme remède naturel à la constipation.

Sous la dynastie du nord et du Sud (420-589), un maître taoïste invente une formule mélangeant du pollen avec du vin afin d’embellir la peau du visage. 

Sous la dynastie des Song (1000 ap. J.-C), les produits des abeilles sont réputés pour avoir des vertus anti-vieillissement.

A l’époque de la dynastie Ming (1368-1644), le célèbre médecin Li Shi Zhen vante les vertus nutritives, détoxifiantes, hydratantes, et analgesiques du miel. 

Aujourd’hui les produits de la ruche sont utilisés en Chine pour de nombreux usages médicaux. 

abeilles-fleurs-apitherapie-medecine-chinoise

Les Bienfaits des produits de la ruches 

«La ruche est une pharmacie» 

Aristote
  • Un des grands avantages des produits de la ruche est de ne pas avoir été transformés. Ils répondent au principe taoïste d’utiliser des produits naturels, vivants et dans la mesure du possible proches de la région d’habitation. 
  • De plus ces produits peuvent s’associer dans leur usage, car ils existent entre eux une synergie.
  • Les produits de la ruche possèdent des propriétés anti-inflammatoires, antibactériennes, cicatrisantes, antalgiques. 
  • Ils agissent dans le rééquilibrage énergétique de certains organes internes. 
  • Ils ont une action à la fois préventive en renforçant le système immunitaire système immunitaire pour certaines affections spécifiques.

5 trésors de la ruche pour se soigner grâce aux abeilles 

Le miel 

pot-de-miel-apithérapie

Le miel est un remède naturel connu et utilisé depuis la nuit des temps. Des peintures murales datant de 10 000 ans, représentant des récoltes de miel, attestent de l’existence de l’apiculture pendant la préhistoire. 

Le nom chinois attribué au miel dans la pharmacopée chinoise est Fengmi (蜂蜜). Il est rattaché à l’élément terre selon la loi des cinq éléments et est associé aux organes suivants : la rate le pancréas et l’estomac.

Parmi ses nombreuses propriétés thérapeutiques, le miel permet de:

  • Nourrir les muscles et le sang : il est à ce titre très indiqué chez le sportif.
  • Favoriser la cicatrisation. Il est apprécié pour ses vertus cicatrisantes dans le traitement de certaines plaies. Il est aussi un antibiotique naturel, empêchant la surinfection des plaies.
  • Tonifier le système digestif ( effet « probiotique »  du miel et cicatrisant sur les aphtes).
  • Action antiseptique et anti inflammatoire sur les voies respiratoires ( miel d’eucalyptus, de sapin et de thym à utiliser dans les maux de gorge et les toux grasses ).

Le pollen

Le Pollen est particulièrement apprécié pour ses propriété nutritives. 

Les textes chinois classique désigne le pollen sous le nom de “pain d’abeilles”. En médecine chinoise le pollen est rattaché à l’élément bois et est associé aux organes du fois et de la vésicule biliaire. 

Parmis ses nombreuses propriétés thérapeutiques, le pollen permet de : 

  • Prévenir les infections et garder la forme toute l’année.
  • Tonifier l’organisme dans les suites d’intervention chirurgicales, il   stimule l’appétit et permet aux convalescents de retrouver la forme physique et psychique.
  • Renforcer les capacités physiques. Le pollen est très apprécié des sportifs en partie pour cette raison et également des personnes âgées  
  • Renforcer les capacités physiques. Le pollen est très apprécié des sportifs en parti pour cette raison. 
  • Améliorer le bon fonctionnement de l’appareil digestif :il est indiqué dans la maladie de Crohn et la rectocolite (pollen de ciste ). De plus , il peut jouer le rôle de probiotique.

La gelée royale

Elle est recherchée pour ses vertus régénératrices. 

En Chine, la gelée royale est utilisée dans la pharmacopée depuis des nombreuses années où elle est souvent mélangée à du Ginseng. Elle est réputée assurer la longévité et la vigueur sexuelle .

En médecine chinoise la gelée royale est rattachée  à l’élément eau et associée aux organes du rein et de la vessie.

Parmi les principales propriétés thérapeutiques, la gelée royale permet de : 

  • Régénérer les cellules et les tissus.
  • Favoriser la  fertilité chez l’homme comme chez la femme.
  • Protéger l’organisme des agressions exterieurs. La gelée royale a une action stimulante sur le système immunitaire.
  • Soulager les symptômes liés au stress et à l’anxiété (grâce à sa richesse en tryptophane qui régule les cycles du sommeil et les sentiments de bienêtre).
  • Favoriser  l’entretien des neurones (grâce à la présence d’acétylcholine) et a des indications dans les maladies liées à une dégénérescence neuronale (maladie de Parkinson, sclérose en plaque, Alzheimer..)

ATTENTION : de par sa richesse en facteur de croissance, elle est à éviter en cancérologie.

La propolis

La propolis est super aliment très populaire en France depuis de nombreuses années. 

La propolis était particulièrement appréciée des egyptiens pour ses qualités antifongiques et antibactériennes très utiles dans le travail d’embaumement. Ce n’est que depuis une cinquantaine d’années que les chercheurs ont commencé à étudier les nombreuses propriétés de la propolis.

En médecine chinoise la propolis est rattachée à l’élément métal et associée aux organes du poumon et du gros intestin. 

Parmi ses nombreuses propriétés thérapeutiques, la propolis permet de :

  • Stimuler les défenses immunitaires : à utiliser dans la grippe , les maladies virales, les bronchopneumopathies, à titre préventif et curatif  et également en cancérologie , pour mieux supporter les traitements anti cancéreux ( elle aide l’organisme à fabriquer des globules blancs , des globules rouges et des plaquettes au niveau de la moelle osseuse ).
  • Soulager certains types de brûlure. La propolis au même titre que le miel et la gelée royale possède des vertus cicatrisantes.
  • Traiter certaines  affections ORL.( angines , laryngites , sinusites ) sous forme  de gommes à mâcher, en spray , en gargarismes , en comprimés à sucer. Par voie interne, la propolis réduit la récidive d’aphtes chez les personnes qui en souffrent de manière récurrente.
  • En gastro entérologie, elle permet de traiter le reflux gastro œsophagien (sucer 4 à 8 comprimés par jour de propolis  qui réduisent l’inflammation et les sensations de brulures).

Le venin d’abeilles

En France l’usage du venin d’abeille est peu fréquent. Pourtant ses vertus thérapeutiques sont connues depuis l’Antiquité. 

Pendant la Grèce Antique, Hippocrate recommandait pour certaines affections des traitements utilisant du venin d’abeilles. 

Les chinois utilisent depuis des siècles les piqûres au venin d’abeilles sur les points d’acupuncture.

En médecine chinoise, le venin d’abeilles est rattaché à l’élément feu et associé aux organes du coeur et de l’intestin grêle.

Parmi ses nombreuses propriétés thérapeutiques, le venin d’abeilles permet de :

  • Prévenir l’apparition de rhumatismes.
  • Réguler le rythme cardiaque. 
  • Avoir une action antalgique et anti inflammatoire. Le venin d’abeilles contient un peptide, la mellitine, aux effets anti-inflammatoires très puissants.

Conclusion 

L’apithérapie est une pharmacopée naturelle aux nombreux bienfaits. Utilisée dans la médecine traditionnelle chinoise, les produits de la ruche ont de multiples applications thérapeutiques. De plus, ils offrent une parfaite intégration avec la logique thérapeutique de la médecine chinoise. 


Sources

Guérir avec les abeilles, Apithérapie et Médecine Chinoise, Claudette Raynal Cartabas,  Editions Guy Tredaniel, 2005

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *